Archives de catégorie : 4 ème voyage 2013

4 ème voyage 2013

Madagascar 2013

De retour de l’île merveilleuse, je vais tenter de vous faire profiter de notre beau voyage.

Pour nous c’était un grande première, car notre habitude est plutôt de bouger, manger des kms, visiter en long en large et en travers.

Cette fois nous ne migrons pas, nous nous fixons dans le nord de Madagascar. La région de Antsiranana plus connue sous l’ancien nom Français de Diégo Suarez.

Et plus précisément dans la baie de Sakalava sur la côte est.

Une fois l’avion posé, un taxi envoyé par l’hôtel le « Royal Sakalava » nous véhicule à travers la ville puis le long de la baie de Diégo et enfin une longue piste de sable et de forêt.

Et là une impression de paradis, ciel bleu, paysages extraordinaires de plage de sable blanc, de barrière de corail, de mangrove et de cocotiers.

Le contact avec l’équipe de l’hôtel et les clients (principalement des kite-surfeurs)  est de suite sympathique, une très bonne ambiance. Les repas sont savoureux et copieux. La chambre : un beau bungalow est confortable et tranquille.

Il ne nous reste plus qu’à nous laisser vivre.

Comme vous aller le voir dans les prochains articles, nous sortirons de ce superbe lieu à trois reprises, pour de magnifiques visites des environs : il y aura

  • la mer d’émeraude,
  • la forêt d’ambre et
  • les tsingy rouges.

 

DSC05512
DSC05508 DSC05515
DSC05565 DSC05983
DSC05792

Couleur émeraude

La première sortie a été pour la mer d’émeraude. Petit joyau entre l’île de Madagsacar et l’Océan Indien, ce vaste petit océan est une des merveilles de notre planète. Après avoir négocié avec un pêcheur au village de Raména, nous traversons la baie de Diégo en direction de la passe vers la haute mer. Le vent souffle très fort et nous nous retrouvons rapidement ballottés en tout sens et trempés par les vagues qui submergent notre petite embarcation à voile. Heureusement l’équipage (2 personnes) assure et après la passe nous prenons plein nord vers les eaux de couleur émeraude. Il faut plus d’une heure de navigation pour rejoindre la petite île de sable nommée Suarez. Pas facile à décrire, c’est un peu comme si nous arrivions au paradis. Aussitôt débarqué, nous profitons de la plage en sable blanc et de la mer bien chaude. Puis les personnes Malgaches qui nous accompagnent prépare un délicieux repas de poissons pêchés ici même. Je ne sais toujours pas comment ils arrivent à faire cela, mais le repas est succulent. 

Cerise sur le gâteau, sortie du fond des mers, une magnifique tortue nous rend une petite visite sur la plage. Séquence émotion garantie.

En milieu d’après midi les yeux encore éblouis de cette visite en mer d’émeraude, nous remontons sur le petit bateau de pêche, pour revenir vers Raména. Le vent souffle toujours très fort au abord de la passe de Diégo et c’est avec les f…..s bien serrées que nous entrons dans la baie.

Ce qui est certain c’est que nous y retournerons avec ou sans vent.

la plage de Raména

la plage de Raména

la plage de Raména

la plage de Raména

la baie de Diégo Suarez

la baie de Diégo Suarez

la baie de Diégo Suarez

la baie de Diégo Suarez

navigation en mer d'Emeraude

navigation en mer d’Emeraude

navigation en mer d'Emeraude

navigation en mer d’Emeraude

navigation en mer d'Emeraude

navigation en mer d’Emeraude

navigation en mer d'Emeraude

navigation en mer d’Emeraude

sur la plage de sable fin

sur la plage de sable fin

DSC05618
DSC05620

sur la plage de sable fin

sur la plage de sable fin

une sympathique visite :Une tortue

une sympathique visite :Une tortue

une sympathique visite :Une tortue

une sympathique visite :Une tortue

DSC05667 DSC05665
DSC05662 DSC05659
DSC05657 DSC05655
DSC05654 DSC05653
DSC05647 DSC05646
DSC05644 DSC05631

Couleur Ambre

Une visite vers le domaine de la forêt d’Ambre permet de découvrir quelques merveilles de la faune et de la flore Malgache, elle est située à environ 40 km au sud de Diégo. La route (si l’on peut encore appeler cela une route) est à l’approche du parc, en piteuse état.

Gérée par l’Andap (l’association des parcs de Madagascar) la visite se fait en compagnie d’un guide confirmé. Nous empruntons un petit circuit ombragé et bien frais. Au pied du parc a été construite par les colons Français une ville afin de profiter d’un climat plus agréable pendant l’été austral, c’est Joffreville. Hommage directe au Maréchal du même nom.

Aprés les explications d’usage, nous nous enfonçons dans la forêt par de très beaux sentiers. Si les lémuriens ne sont pas au rendez vous, pour cause de période de reproduction, les caméléons sont en revanche bien présents.

Notre guide va nous faire découvrir le plus petit caméléon de la planète (moins de 2 cm de long) et le plus grand de Madagascar .

La richesse de ces lieux est la grande diversité des espèces de végétaux , arbres et arbustes sont nombreux et magnifiques. De nombreuses fleurs bordent le chemin.

Notre guide Malgache de l'Angap

Notre guide Malgache de l’Angap

DSC05856 DSC05862
DSC05866 DSC05867
DSC05869 (1) DSC05869
DSC05871 DSC05875
DSC05877 DSC05880
DSC05884 DSC05887
DSC05890 DSC05892
DSC05894 DSC05899
DSC05921 DSC05935
DSC05936 DSC05938
DSC05924 DSC05904

du plus petit au plus grand, merci dame nature

Couleur Rouge

Un phénomène naturel d’une grande beauté au sud de Diégo Suarez appelé Tsingy rouge (prononcer tsing rouge) va embellir cette belle journée de fin septembre.

Notre chauffeur Frédéric a troqué son taxi renault 4l jaune pour un 4×4 ford, afin d’aborder la terrible piste de 18 km que nous devons emprunter.

Sur place sous un soleil puissant, le spectable est à la hauteur de nos attentes. Les couleurs et les formes des érosions sont spectaculaires.

mada2013tsingy-0215
mada2013tsingy-0219
DSC05757 DSC05751
DSC05748 DSC05745
DSC05744 DSC05740
DSC05738 DSC05735
DSC05734 DSC05733
DSC05730 DSC05728
DSC05726 DSC05725
DSC05722 DSC05719
DSC05714 DSC05711