Le point à la mi-temps

Voilà environ 15 jours que je voyage sur l’ile rouge, et cette étape de Morondava est l’occasion de faire le point.

Les premiers jours ont été consacrés à rejoindre le sud ouest par les nationales 2 et 7.

En plus d’être un premier contact avec le pays, cela m’a permis de découvrir la grande diversité des paysages, de prendre contact avec cette société Malgache, de tester la moto sur plus de 1200 km, de m’adapter aux conditions de vie ici à Madagascar.

Bref ce fût très positif et même plus car j’ai une furieuse envie d’y retourner pour approfondir ces sensations.

En revanche ces 10 derniers jours ont été très différents, c’était « mon challenge » en prenant cette très longue piste j’ai découvert un autre Madagascar, rural, loin des progrès du monde, très attachant et que j’ai adoré.

Pour y parvenir il m’a fallu déployer de nombreux efforts physiques, la piste c’est très dur dur, par contre ce fût facile de vivre parmi ces pêcheurs et ces fermiers du fond des savanes.

Et pour le moment, c’est de loin les souvenirs les plus forts que j’ai engrangé depuis mon départ. Je suis partagé entre poursuivre le voyage ou retourner sur la piste pour poursuivre ce plaisir d’être au contact des gens de la savane!!

Bilan kilométrique 1950 km, bilan général, il me faut quelques jours pour me refaire une santé, il faut réviser la moto, réparer les chaussures, changer des euros, laver mon linges, faire des petits achats de confort, donner des nouvelles sur le net et prendre la bonne décision pour les 15 prochains jours.

Et en même temps allez visiter le site mondial de « l’allée des Baobabs »qui se trouve à une trentaine de km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *