Le voleur de visages

C’est toujours sur une magnifique route que j’approche d’Abtsirabé.

Le plaisir des yeux va avec celui du nez, bien que ce ne soit que le printemps ici, les pantes commencent a exhaler leurs parfums.

et toujours ces attelages de zébus qui me font penser au Farwest

lors d’une pause, dans une petite gargote, je rencontre deux sympathiques Malgaches, lors du précieux repas car le seul de leur journée, je propose de les prendre en photo, ce qu’ils acceptent aussitôt avec visiblement beaucoup de plaisir.

et au moment où (comme je le fais chaque fois) je  fais voir la photo sur le petit écran de mon appareil, celui qui porte un chapeau panique complètement et pour le calmer je

lui fait un tour de passe-passe en la faisant disparaître . Ouf il se calme et je comprends qu’il a eu peur de ce qu’il a cru être le vol de sa personne ou personnalité, son âme .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *